Si la France est un des pays les plus touristiques du monde, ce n’est pas le fruit du hasard. Notre pays offre un large choix de destinations, belles et variées. Pour le temps d’un week-end ou des vacances, vous en trouverez forcément une à votre goût à côté de chez vous. J’ai découvert récemment l’île d’Oléron et la Rochelle, deux belles de l’Atlantique, idéales pour s’aérer l’esprit.

Durant notre roadtrip en combi sur la côte ouest, nous avons eu l’occasion de traverser et découvrir plusieurs villes et régions. Partis de Nantes, nous avions pour étape finale la surfeuse Biscarrosse. En chemin, la Charente-Maritime nous a permis de faire deux belles escales à l’aller comme au retour.

Deux escales bien différentes voire complémentaires, mais avec un vrai fil rouge : la douceur de l’océan Atlantique. L’océan, si furieux par moment, apporte à ses régions côtières une quiétude bienvenue.

L’authentique et colorée île d’Oléron

Dans l’esprit des gens, Oléron c’est surtout les huîtres et le Fort Boyard. Il serait plus que dommage de limiter cette île à ces deux attributs, aussi fameux soient-ils. Oléron a beaucoup de belles choses à offrir à ceux qui recherchent calme, nature, mer et art.

Oui, de l’art. C’est ce qui m’a le plus marqué sur place. Un nombre incroyable de créateurs, d’artistes ou d’artisans y ont installés leurs ateliers. C’est un vrai plaisir de voir toute cette créativité, de pénétrer dans ces lieux de créations.

Voyageant en basse saison, nous n’avons pas pu profiter pleinement de tous les attraits de l’île. Arrivés sous la pluie, nous la quitterons également sous un léger crachin. Mais malgré ce temps gris et tristoune, Oléron nous a offert un bon bol d’air frais et de la couleur. Beaucoup de couleurs. Des couleurs qui égayent nombres de coins de l’île. Des couleurs peintes sur des cabanes de bois, abritant des artistes ou simplement installées sur la plage de Saint-Denis, attendant patiemment le retour des baigneurs.
Toutes ces couleurs chatoyantes nous donnent du baume au coeur, et plus encore quand les rares rayons de soleil viennent jouer sur les façades. Ces jolies cabanes illuminent les ports et leur confèrent un charme atypique. Ce festival de couleurs s’est poursuivi dans la soirée. Le voile gris et opaque des nuages a eu la politesse de s’effacer suffisamment longtemps pour nous laisser admirer un magnifique coucher de soleil, à proximité de la Cotinière.

Sur Oléron, on vit avec la nature, omniprésente. Mer, forêts, dunes et marais s’allient pour y créer des paysages authentiques et sauvages. Vous y serez à son contact tout au long de votre séjour sur l’île. Profitez de l’océan et des plages en longeant les dunes de la côte ouest. Cette côte offre quelques spots sympas pour le surf et le bodyboard. Rentrez dans les terres et baladez-vous à vélos sur les nombreuses pistes cyclables à travers les bois, notamment à Saint-Trojan-les-Bains.

Au final, une découverte sympathique mais qui nécessite d’être revue durant la belle saison. Le mauvais temps nous a vraiment empêché d’en profiter.

La belle et maritime La Rochelle

Deuxième escale charentaise, cette fois-ci sur la route du retour, La Rochelle est notre coup de coeur de ce roadtrip. Nous n’y avons passé que peu de temps (une soirée et une matinée) mais nous n’avons qu’une hâte c’est d’y retourner !

Déambuler dans les vieilles rues, se promener sur les ports et les remparts, admirer les trois tours, protectrices de la cité. On se sent vraiment à l’aise. Je retrouve un petit côté de Vannes dans cette belle ville océane.

Si après le calme d’Oléron vous cherchez un peu plus d’animation, la ville de La Rochelle devrait combler toutes vos attentes.

Avec les derniers beaux jours de septembre et le week-end du Grand Pavois (gros salon nautique)l’animation règne en ville. Les terrasses des cafés et restaurants sont remplies. Des amoureux marchent main dans la main. Une batucada ambiance le Vieux-Port. Est-ce que cette douce agitation est exceptionnelle ou commune aux week-ends rochelais ? Aucune idée mais elle est très agréable !

Le lendemain nous avions prévu de visiter l’Aquarium de la Rochelle. Le réveil sous la pluie nous conforte dans ce choix. Etablissement privé, ce lieu est une invitation à « rêver et comprendre la mer » (pour reprendre leurs mots). La visite dure environ 2h à travers les différentes mers du globe : l’Atlantique, la Méditerranée, les Caraïbes, la zone Indo-Pacifique, Hawaï… Au programme : requins, tortues, méduses, poissons de récifs et de nos côtes et des centaines d’autres espèces. Un endroit vraiment sympa, pour les adultes comme les enfants.

La Rochelle : on reviendra ! :)

Connaissez-vous la Charente-Maritime ? Avez-vous déjà été à Oléron ou la Rochelle ? Qu’en pensez-vous ?