Le territoire birman est une destination de choix pour les voyageurs en quête d’évasion et de bien-être. Il faut noter qu’il constitue l’un des endroits phares pour les touristes qui réalisent un circuit en Asie du Sud-est. Séjourner en Birmanie c’est, en effet, s’offrir l’opportunité de découvrir de nouveaux paysages, de visiter de merveilleux sites naturels, mais aussi de partir à la rencontre de tribus authentiques. En outre, un voyage dans cette terre d’aventure est une occasion pour les amateurs d’activités balnéaires d’assouvir leur passion. À souligner que le pays recèle de nombreuses plages, aussi magnifiques les unes que les autres.

Voyager au Myanmar, c’est aussi découvrir une culture et une histoire fascinante à travers l’exploration de certaines villes comme Bagan, la première capitale de l’Empire birman. Il s’agit d’un des plus précieux sites bouddhiques du pays. Il est connu pour abriter plus de 2 000 pagodes, ce qui lui a valu la réputation d’être l’un des lieux le plus spectaculaires d’Asie. Pour une visite inédite du site, les touristes pourront y réaliser une escapade en montgolfière. À noter que cette option n’est possible qu’entre les mois d’octobre et mars.

Visite du village de Kalaw

Avec ses paysages variés, la Birmanie constitue un véritable terrain de jeu pour les trekkeurs. Elle offre, en effet, une multitude de formules permettant aux voyageurs de voir toutes ses facettes hors des sentiers battus. Un trek au Myanmar conduira, en outre, les touristes à découvrir des régions isolées, mais aussi à la rencontre d’ethnies birmanes.

Pour une aventure inoubliable lors d’un séjour en Birmanie, les touristes ne devront pas manquer le village de Kalaw, dans l’État Shan. Ce bourg profite d’un emplacement insolite, dans des montagnes verdoyantes. Il constitue également un point de départ très prisé pour de nombreux treks. Il faut noter que les sommets entourant le village offrent diverses possibilités de randonnées en direction du lac Inle, que ce soit à la journée ou sur plusieurs jours. Durant leur aventure, les globe-trotters visiteront des monastères et exploreront des villages perdus où la rencontre des locaux sera privilégiée.

À l’assaut du mont Popa

Le célèbre mont Popa invite les trekkeurs les plus coriaces à une ascension inédite durant un circuit dans la région de Mandalay. Il s’agit d’un lieu de pèlerinage important qui est digne d’un détour lors des séjours en Birmanie. Les locaux y viennent pour honorer les 37 grands Nats du Myanmar. Culminant à plus de 1 500 m d’altitude, cette montagne sacrée est accessible par 777 marches qui conduisent à un monastère appelé TungKalat. Pour le respect des lieux, il est conseillé de réaliser la moitié de l’ascension sans chaussures. Il est également interdit de porter des couleurs noir et rouge.

Outre le caractère sacré du site, la profusion de singes en liberté fait toute son authenticité. Cependant, si ces animaux ne sont pas sauvages à première vue, ils peuvent être agressifs, entre autres, face à une caméra trop proche. Il est également judicieux de ne pas essayer de les nourrir, bien que des marchands ambulants tentent de vendre de la nourriture.